You are here
Home > A la une ! > #Mipcom : La Peste un voyage dans la grande Séville du 16 ème siècle

#Mipcom : La Peste un voyage dans la grande Séville du 16 ème siècle

Seconde production de Movistar présenté au Mipcom, La Peste est une nouvelle série historique tout droit venue d’Espagne. Avec Alberto Rodriguez aux commandes, le résultat est forcément grandiose.

Si vous êtes un lecteur assidu de notre site, vous avez sans doute pu remarquer que 2017 était l’année de Movistar +. Cette impression ne fait que se renforcer au MIPCOM où l’entreprise est présente dans pas moins de trois grands événements. Ainsi, après avoir présenté sa stratégie puis dévoilée en avant-première La Zona, c’était au tour de la Peste d’être dévoilée aux diffuseurs étrangers. Salles comble pour une fiction qui intrigue et qui ne laissera pas indifférent.

La Peste, une enquête dans le Séville du 16 ème siècle :

La Peste est la grande nouveauté de Movistar+ développée en collaboration avec Atípica Films. Avec un budget de 10 millions d’euros et un tournage dans plus de 100 localisations à travers l’Andalousie, la fiction devrait sortie en janvier en Espagne. Par ailleurs, un partenariat avec l’anglais Sky Vision permet au programme de bénéficier d’une visibilité internationale.

Composée de  6 épisodes et une seconde saison déjà en écriture, La Peste se déroule au 16 ème Siècle au sein de la ville de Séville l’une des plus puissantes d’Espagne notamment grâce à son port qui est la porte de sortie vers le nouveau monde. La citée mêle riches marchands et mendiants qui tentent de survivre. La prostitution est présente tandis que l’inquisition veuille à la pureté des âmes… Pourtant, un malheur vient s’abattre sur la ville lorsque la peste frappe. Au même moment, des nobles sont assassinés. Au sein de ce monde rempli d’insécurité, Mateo condamné par l’inquisition est forcé de revenir pour retrouver le fils d’un ami décédé. Alors qu’il s’apprête à partir, il est capturé par les religieux qui lui proposent un marché : résoudre les crimes diaboliques dont la ville est victime pour obtenir le pardon de l’Eglise.

Le retour à la télévision d’Alberto Rodriguez :

La Peste est une des premières fictions de Movistar qui confie à Alberto Rodriguez la direction de cet ambitieux projet. En effet, le réalisateur est l’un des meilleurs du moment et compte à son actif de grands films à succès : La Isla Minima et l’homme aux mille visages. Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que le cinéaste avait déjà travaillé sur une fiction pour la télévision. En effet, il y a quelques années il était aux commandes de Hispania la Leyenda. Toutes fois, la peste est  totalement différente et on sent bien la patte du réalisateur.

Originaire de Séville, le cinéaste avait envie de tourner au sein de la ville de son enfance. Il s’est d’ailleurs entouré d’acteurs aussi andalous dont Paco Léon qui s’essaye ici avec succès au genre dramatique. Il est accompagné de Pablo Molinero qui interprète le rôle principal de la série.  A ce duo s’ajoute Manolo Solo (‘La isla mínima‘, ‘B, la película’), Sergio Castellanos (‘Los protegidos’, ‘Toledo’), Patricia López Arnáiz (‘El guardián invisible‘, ‘La herida’). Lupe del Junco. Tomás del Estal, Paco Tous, Cecilia Gómez y Antonio Gil.

La critique de la rédaction :

Nous avons pu visionner le premier épisode de la Peste en exclusivité puisque la série n’arrivera pas en Espagne avant 2018. Le résultat est plutôt impressionnant et à la hauteur des moyens mis en oeuvre par Movistar + pour attirer des diffuseurs. En effet, la fiction est tournée comme un grand film historique et les effets spéciaux sont excellents. Chaque scène nous permet de nous plonger un peu plus dans cette ville de Séville à la fois riche et dévastée. Côté casting, Paco Léon démontre ses talents d’acteur en s’essayant au genre du drame. Son personnage de marchand fortuné cache un lourd secret qui promet quelques intrigues dans les chapitres futur. Enfin Pablo Molinero est énigmatique dans son personnage d’homme maudit dont on imagine que le destin sera complexe.

En résumé, La Peste est une grande série qui aura forcément un succès international étant donné sa qualité. Les moyens ont été mis en oeuvre. Toutes fois, elle sera face à d’autres grosses fictions historiques et notamment la catedral del mar qui arrivera prochainement sur Antena 3.

Pour suivre le Mipcom, rendez-vous dans notre rubrique spéciale dédié à l’événement !

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top