You are here
Home > A la une ! > #FCEN2017 a ouvert ses portes avec #INSIDERS

#FCEN2017 a ouvert ses portes avec #INSIDERS

Le 27 ème Festival du Cinéma Espagnol de Nantes a ouvert ses portes ce mercredi 22 mars 2017. En immersion au sein de l’événement, nous allons vous raconter cette soirée d’inauguration qui a été suivie de la projection du film INSIDERS (Cien años de perdón) en présence de son réalisateur Daniel Calparsoro.

Le cinéma le Katorza et le centre Cosmopolis de Nantes à Graslin vous accueillent une année de plus pour vivre 10 jours intenses de long-métrages, de court-métrages et de documentaires en provenance d’Espagne. Demandez aux femmes et aux hommes en Tshirt bleus officiels tous les renseignements que vous souhaitez. Tous souriants et accueillants, ils vont guideront dans le fonctionnement de festival.

La Montée Ibérique, reporter au coeur du Festival : 

De notre côté, notre arrivée à Nantes a été humide, mais pas de panique la pluie n’entrave pas le bon fonctionnement du festival et encore moins la bonne humeur des participants. Les organisateurs nous ont remis notre accréditation et un sac plein d’informations et de souvenirs afin que nous ne manquions rien de cet événement très attendu.

Un peu en avance, nous avons eu le temps de voir un premier film de la sélection officielle avant la soirée d’ouverture. Il faudra patienter pour en savoir plus…

La soirée d’inauguration : 

20h40 sonne et la salle n°2 de Katorza est bien remplie de spectateurs. Effectivement, tout le monde est prêt à ouvrir officiellement cette dizaine. De plus, on remarque que certains habitués se retrouvent, d’autres inconnus échangent. Chacun partage son plaisir de voir ou de découvrir le cinéma espagnol. Ensuite, Caroline Grimault directrice du Katorza accueille les trois co-directeurs du festival : Pilar Martínez-Vasseur, José Márquez et Joxean Fernández.

Cette année, le festival propose une sélection variée de films au sein des différentes compétitions habituelles. On y retrouve notamment la fenêtre Basque et la mise en avant de réalisateurs et de films de cette région. Pour cette 27 ème édition, le film noir et plus généralement policier est à l’honneur. Utilisé pour contourner la censure et s’opposer de façon détournée à la dictature franquiste, ce genre cinématographique a acquis ses lettres de noblesse à la fin des années 50.De surcroît, il reste à ce jour, l’un des modes d’expression de prédilection de nombreux cinéastes. En effet, le cinéma espagnol développe ce genre et vous pourrez ainsi découvrir de nombreuses productions de ce registre.

En somme, l’ouverture ne pouvait donc pas être dans un autre genre que le film Policier. Ainsi, Cien años de perdón renommé Insiders a ouvert ce festival  en présence de son réalisateur Daniel Calparsoro (Victor Ros). D’un français impeccable, il a présenté sa dernière réalisation.

Insiders, le film policier qui mélange les genres… 

Insiders, nous plonge à Valencia sous une pluie diluvienne. Sandra, un directrice d’une banque se rend à son travail. Tendue et agacée, elle pourrait être sur la liste des licenciés, malgré les services rendus et la pression qu’elle a mis sur le dos de ses collaborateurs pour tenir les objectifs. A ses problèmes s’ajoutent des travaux de manutention privant sa luxueuse agence bancaire d’alarme. En conclusion, cette journée s’annonce définitivement très mal !

En outre, les choses empirent dans les minutes qui suivent lorsqu’un groupe armé entre dans la banque et prend en otage les employés et la clientèle. Ils souhaitent accéder aux coffres de la banque. On découvre alors que tout a été étudié par les voleurs, un tunnel creusé, un équipement hors norme… mais tout ne se déroulera pas comme prévu surtout quand le cabinet du gouvernement se rend compte de ce qu’il peut y avoir dans un des coffres… Quelque chose qui pourrait énormément nuire à leurs intérêts…

Entre tension, stress, angoisse mais humour, ce film nous a tout simplement conquis. Tellement pris dans l’histoire, nous n’avons pas vu le temps passé. Il reste à ajouter que le casting Espagnol et Argentin est impressionnant par sa qualité d’interprétation. On compte sur la présence du grand Luis Tosar (ex-égérie du 26ème festival du cinéma de Nantes), Rodrigo de la Serna (Diarios de Motocicleta) qui obtiendra une nomination pour ce rôle au Goya. On note aussi la présence de Raúl Arevalo (La Embajada), José Coronado (El hombre de las mil caras), Joaquin Furriel, Marian Alvarez (Felices 140), Luciano Caceres (Graduados, telenovela qui nous a bien diverti), Luis Callejo (Kiki, el amor se hace)….

Pour tout savoir sur ce festival rendez-vous dans notre rubrique spéciale mise à jour quotidiennement au rythme des festivaliers !

NB: Nous vous invitons à suivre Jorge Fuembuena photographe officiel du festival. On est pas peu fier de voir nos petits visages sur certaines des photographies de l’an passée. De plus,  c’est surtout une possibilité pour vous de vivre le festival et la venue des invités de cette édition! Rdv sur la page officielle du FCEN !

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top