You are here
Home > A la une ! > Paula Echevarria : « Ana a de grands projets pour Velvet collection »

Paula Echevarria : « Ana a de grands projets pour Velvet collection »

Paula Echevarria a incarné durant plus de 4 ans, Ana Rivera. Alors que nous pensions ne plus jamais la revoir dans la peau de ce personnage si emblématique, la comédienne a créé la surprise en faisant une courte, mais remarquée apparition dans le spin off velvet coleccion. Ainsi, la comédienne vous dévoile les clés de cette première saison désormais disponible en DVD dès le 4 septembre.

Ana, une vie dédiée à l’univers de la mode.

Comment est la vie d’Ana dans Velvet Coleccion?
Ana vit désormais à New-York auprès d’Alberto (Miguel Angel Silvestre) son mari et de son fils d’Aberto junior. Elle est temporairement de retour en Espagne et plus précisément à Barcelone avec pleins d’idées qu’elle ramène des Etats-Unis. Elle vient pour officiellement passer la main et mettre les choses en place. Vous allez découvrir une Ana devenue une véritable femme d’affaire. D’ailleurs, dans Velvet, les femmes sont toujours fortes. Ana est une personne douce et délicate, mais elle a aussi ce tempérament très fort et les deux ne sont pas incompatibles. Je crois que Bambu sait parfaitement dresser le portrait d’une femme féminine au plus haut point, mais qui n’a pas peur d’affronter le monde.

Quel rapport entretien Ana avec la mode?
Pour Ana, la mode n’a jamais eu de limite. Elle a toujours aimé créer de nouvelles choses. La nouveauté ne lui fait pas peur et encore moins le fait de l’importer jusqu’aux galeries. Elle avait déjà cette volonté alors qu’elle était au plus bas de l’échelle. Désormais, elle est au sommet et son caractère n’a pas changé.

Comment Ana voit-elle l’évolution des galeries Velvet?
Ana a de grands projets pour Velvet et elle ne veut pas que la marque soit isolée. Par conséquent, elle se dit : « si Velvet fonctionne à Madrid, pourquoi la marque ne pourrait-elle pas se développer à Barcelone?

Que recherche Ana?
Je me souviens d’un dilemme qu’avait eu Ana dans la quatrième saison de Velvet. Elle avait fait porter la même robe à une dame de la haute société ainsi qu’à une cuisinière. Les gens de demandaient : « comment cela était-il possible? » Ana répondait simplement que c’était l’avenir de la mode. Après le prêt à porter, elle veut continuer à aller de l’avant en rendant la mode accessible au plus grand nombre.

L’homme d’affaire qui tient entre ses mains l’avenir des galeries

Que peux-tu nous dire sur Eduard Godo, le nouveau personnage intriguant de la série?
Je dirais qu’Eduard  est un peu le personnage important de la cette première saison de Velvet Coleccion. Toutefois, il est aussi celui qui enlève une épine du pied des galeries. C’est un homme dure qui a traversé beaucoup d’époques et il est difficile en affaire. Il provoque beaucoup de tensions, mais avec Ana les choses se passent plutôt bien. C’est une sorte de chemin vers le pouvoir et le plus difficile va être pour Clara qui est jouée par Marta Hazas (des rires).

Comment s’est passé le tournage avec Imanol qui joue Eduard Godo?
C’est un super camarade de tournage. C’est un acteur au sommet de sa carrière qui s’est laissé impressionné par Velvet . Comme José Sacristan, il fait parti de ces acteurs de haut niveau qui sont pourtant très humbles et qui nous permettent d’apprendre d’eux.

La trop courte apparition de Paula Echevarria dans le spin off :

Tu n’as participé qu’à deux épisodes de Velvet Collection, peut-on dire que cette fois-ci tu as fait tes adieux définitifs à Ana? 
J’ai dit au revoir à Ana lors du tournage de la saison 4. Par la suite, j’ai à nouveau fait mes adieux à ce personnage lors du direct pour l’épisode final. J’ai redit au revoir à ce personnage et je me suis promis de ne plus pleurer pour elle. D’ailleurs, ce n’est pas un adieu et j’espère pouvoir revenir bientôt dans la série. Honnêtement, je ne sais pas dire non à Velvet . Les producteurs m’appellent et je cours sur le tournage. Je serais ravie de revenir par la suite.

Pourquoi ne pas avoir prolongé l’aventure?
Je n’ai pas souhaité avoir un rôle régulier dans ce spin off car je ne voulais pas entacher le magnifique final qu’a eu l’histoire Ana/Alberto. Nous savions dès le départ que Miguel Angel Silvestre ne pourrait pas y participer car son agenda est très chargé. D’un accord entre nous, nous avons décidé de laisser la belle histoire de nos deux personnages et de tourner officiellement la page.

Evoque t’on la nouvelle vie d’Ana dans le spin-off?
Honnêtement pas très souvent. Velvet a toujours été une série chorale avec des intrigues sur d’autres personnages. Certes, Ana et Alberto étaient au centre de l’histoire, mais le public s’intéressait aussi à l’évolution du reste du casting. Une fois qu’Ana s’en va, bien sûr, il y a quelques références la concernant, mais la série suit son chemin.

Que représente velvet pour toi?
Il y a un avant et un après la série car elle m’a permis d’accroitre ma notoriété par delà les frontières de l’Espagne. Je suis toujours surprise d’être reconnue lorsque je vais dans un pays dans lequel je n’ai jamais travaillé.

Vous l’attendiez avec impatience, la première saison de velvet collection sera disponible dès le 4 septembre en dvd chez Showshank films!

Par ici pour découvrir notre rubrique spéciale dédiée à l’univers de la série !

Source : Movistar +

Laisser un commentaire

Top