You are here
Home > A la une ! > Monica Cruz : » Velvet Collection est un véritable cadeau »

Monica Cruz : » Velvet Collection est un véritable cadeau »

Monica Cruz a fait son grand retour sur le petit écran grâce à la série Velvet Collection. Elle est Carmela, une danseuse de flamenco et le moins que l’on puisse dire est que son rôle lui colle à la peau. A l’occasion de la sortie en DVD de la saison 1, Monica se confie sur ce personnage qu’on prend plaisir à la voir interpréter. 

Monica Cruz, l’incorporation surprise de la série.

Comment vis-tu le fait de revenir à la télévision dans la peau d’une danseuse? 
La danse a été toute ma vie durant longtemps. Ce personnage est un véritable cadeau pour moi. Revenir à la télévision et en plus dans une série comme une velvet dans la beau d’une danseuse, j’avais du mal à y croire. Il n’y a quasiment pas eu de personnage de danseuse que j’ai pu interpréter.
Etais-tu une Velvet addict? As-tu eu des appréhensions?
Je suis très reconnaissante envers la production d’avoir voulu compter sur moi pour ce spin-off. Velvet est une série sur la mode que j’adore et plus que cela, c’est aussi un phénomène. J’étais très nerveuse à l’idée d’intégrer la série car le programme est déjà très connu du public et j’avais des incertitudes face à leur réaction.
Comment as-tu réagi en découvrant ce personnage?
Lorsque j’ai lu le scénario pour la première fois, j’ai été marqué par la différence de ce personnage par rapport aux autres de la série. C’est un personnage avec plus de mesures  qui va au delà de cette époque. Elle est très apprêtée, travailleuse et indépendante. Pourtant, elle vit dans un monde où les choses commencent seulement à changer. Carmela est une femme contradictoire qui est indépendante, mais aussi gitane sachant que c’est un milieu avec ses propres lois. Pourtant, elle rompt avec tout cela et ça en fait une femme courageuse.
Que penses-tu de la mode des années 70? Pour toi Brigitte Bardot était-elle une icone?
La mode est un moyen de faire ressortir ta personnalité. J’ai travaillé sur des créations de vêtements avec ma soeur et nous avons toujours été inspiré par les années 50, 60 et 70.
J’adore Brigitte Bardot et je trouve que c’est une véritable icone. Personnellement, je suis sensible à tout ce qu’elle a fait en faveur des animaux. C’est une femme fascinante, magnifique qui a marqué par son style.

Carmela Cortes, la danseuse la plus célèbre des années 60.

Peux-tu nous parler un peu de ta carrière de danseuse?
J’ai étudié la danse classique, le flamenco puis le classique espagnol. J’ai commencé alors que je n’avais que 4 ans et jusqu’à mes 17 ans. Ensuite, j’ai commencé à travailler avec Joaquin Cortes. Je suis partie en tournée durant 7 ans. Par la suite, j’ai démarré ma carrière de comédienne avec un dos tres. Toutefois, c’était une série très centrée sur la danse.
De qui est inspiré Carmela Cortes? 
Pour moi, Carmela est un mélange entre Carmen Amaya et Lola Flores. Carmen entre petit à petit dans le monde de la mode, mais elle a toujours une petite touche qui permet de la différencier des autres. A l’époque, Lola pouvait très bien faire une apparition dans une robe très simple et l’accessoiriser avec des bijoux ou une fleur pour jouer un peu avec cela pour marquer la différence.
Comment as-tu préparé ce rôle?
J’ai vu toutes les vidéos que j’ai pu trouver de Lola Flores. C’est une femme que je trouve fascinante dans sa façon de raconter les choses avec une telle intensité. Elle raconte quelques fois des choses heavy et elle a été une véritable référence pour moi de par sa gestuelle avec les mains, comme si elle jetait un sort.
Y a t’il des spécifié dans le fait de jouer Carmela?
Oui car elle marque toujours la différence et en tant qu’actrice, je dois surtout travailler la gestuelle, la façon dont je bouge pour aller plus loin l’interprétation et ne pas compter uniquement sur les costumes. D’une certaine façon, je dois sortir de ma personnalité pour qu’elle ressorte. Elle est très démonstratrice. Par exemple, elle vient toujours avec trois Mercedes car elle a toute son équipe qui l’accompagne.
Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top