You are here
Home > A la une ! > Jon Kortajarena : « La verdad m’a aidé à grandir en tant d’acteur »

Jon Kortajarena : « La verdad m’a aidé à grandir en tant d’acteur »

Jon Kortajarena, le mannequin international s’est converti en un comédien principalement connu pour avoir participé à la fiction américaine Quantico. Avec la Verdad, l’acteur joue pour la première fois dans une série espagnole. Il y interprète un policier en charge de  découvrir la vérité sur la disparition de Paula et vous confie comment s’est passé ce premier tournage espagnol. 

La verdad, la première série espagnole de Jon Kortajarena :

La verdad est ta première série espagnole, comment as-tu appréhendé ce premier rôle?
La Verdad a été un projet très important pour moi. Avoir l’un des rôles titres dans une série de ce genre a représenté une grosse responsabilité. J’en ai énormément profité. Par ailleurs, j’ai beaucoup appris aussi bien en tant que personne qu’en tant qu’acteur. Pour être franc, je suis très content de cette série.

Qu’est-ce qui t’a intéressé dans ce projet?
En premier, le scénario et le fait qu’il y avait toujours des moyens de fuir dans l’histoire. Ensuite, j’ai été intéressé par le fait de jouer un policier. Enfin, le casting était aussi très attractif avec tous ces acteurs importants. Après une année à travailler ensemble, je me retrouve pas seulement avec de bons collègues de travail, mais avec de vrais amis.

Que peux-tu nous dire sur ton personnage?
Marco est un inspecteur de police qui a très peu d’expérience dans son métier au moment où démarre la série. Toutes fois, c’est quelqu’un qui a beaucoup d’ambition. C’est un garçon malin qui va devoir utiliser ses bases pour tenter de résoudre cette affaire le plus rapidement possible.

Comment est l’entourage de Paula, la disparue? Peut-on dire que c’est une famille puissante qui fait passer l’argent en premier?
Non, je crois pas. Selon moi, ce sont des gens qui ont un coeur et cela va se voir à certains moments.

Un tournage à travers le pays Basque :

Que peux-tu nous dire sur le tournage?
Il s’est principalement déroulé en extérieur durant une année. En hiver, nous démarrions à 6 heures du matin et je dois dire qu’avoir des compagnons ça a beaucoup aidé à tenir le coup.

Avec qui as-tu noué le plus de liens?
Je dirais avec Elena et Irene car nous avons partagé le plus de scènes ensembles. Nous avons passé énormément d’heures sur le tournage ou sur la route direction Santander.

Le tournage a t’il été difficile?
Le tournage a été difficile mais aussi un véritable apprentissage. J’ai ressenti que dans cette série, j’ai pu apprendre beaucoup et qu’elle m’a permis de me respecter en tant qu’acteur. Bien sûr, j’avais travaillé sur d’autres séries, mais elles étaient principalement des expériences ponctuelles.
Finalement, je dirais que la verdad m’a aidé à grandir comme acteur.

Prévois-tu de continuer comme acteur?
Oui car je me considère désormais comme tel. D’ailleurs, je continue mon apprentissage. Toutes fois, je suis ouvert à tout nouveau projet. J’aime raconter des histoires et me mettre dans la peau des personnages. Je me sens bien au sein de l’ambiance des tournages.

Source : Mediaset.

Laisser un commentaire

Top