You are here
Home > A la une ! > Hannah New : Rosalinda est une femme de caractère dans l’Espionne de Tanger

Hannah New : Rosalinda est une femme de caractère dans l’Espionne de Tanger

Hannah New interprète la célèbre Rosalinda Fox dans la série l’Espionne de Tanger disponible sur Netflix.  Une femme de caractère qui a joué un rôle crucial dans les relations entre les franquistes et les Nazis. L’actrice britannique qui interprète ce personnage revient pour vous sur cette figure historique qu’elle a pris plaisir à jouer. 

HANNAH-NEW-LESPIONNE

Comment décrirais-tu Rosalinda Fox, ton personnage dans l’Espionne de Tanger?
Rosalina est une femme très indépendance, déterminée, intelligente, aventurière et plus que tout, elle est très amusante. Elle est née en Inde, au sein d’une famille très influente et au début de sa vie, tout laisser sous entendre qu’elle allait avoir une vie heureuse et confortable mais tout cela est bouleversé lorsque qu’elle est atteinte d’une tuberculose et qu’elle abandonne par la suite son mari. Mais Rosalinda ne se laisse pas atteindre par tout ça. C’est une femme qui a très envie de vivre et de bien vivre. Elle forme des relations très profondes et profite de tout ce que la vie lui donne. C’est aussi une personne qui a beaucoup de convictions et quand elle est face à une situation potentiellement néfaste et qu’elle peut intervenir, elle risque tout pour s’assurer que rien ne se passe.

Qu’est ce qui t’a le plus séduit en elle lorsque tu as lu le scénario?
Elle avait une énergie très distincte par rapport aux autres personnages de l’histoire. Elle avait un rythme très joyeux quelque fois urgent, mais un rythme qui reflète son envie de saisir chaque opportunité que la vie lui donne. Personnellement, je voyais une opportunité fantastique dans le fait d’interpréter une personnage comme Rosalinda car c’est une femme très forte qui était très en avance sur son temps. Rosalia est une femme qui va où elle veut quand elle veut, qui ne se laisse pas atteindre par les personnes ou les situations qui ne sont pas bonnes mais ce n’est pas tout autant une personne égoïste.. Quand elle rencontre quelqu’un qu’elle apprécie et qui a besoin d’aide, elle s’investie totalement pour l’aider.

Comment rencontre t’elle Sira?
Rosalinda se rend à l’atelier de couture de Sira (Adriana Ugarte) car elle a entendu parlé d’une fantastique couturière à Tetuan. Elle est très impressionnée par son travail et quand elle a besoin d’une robe de soirée en urgence, elle sait que Sira pourra l’aider. Sira fait tout ce qu’elle peut pour aider Rosalinda et le résultat est spectaculaire. A partir de ce moment, une grande amitié née et Rosalinda n’oubliera jamais la grande faveur que lui a fait Sira. Elle décide à son tour de l’aider en remuant ciel et terre pour arriver à faire venir la mère de Sira qui se trouve à Madrid.

Que penses-tu des vêtements de la série?
Le dressing est incroyable. Tous les vêtements sont des créations originales de l’époque. Bina Daigeler notre styliste a cherché des modèles de célèbres robes de l’époque à Londre et je crois qu’elle a trouvé les meilleurs exemplaires de tenues des années 30 qui ont survécu jusqu’à notre époque. De nombreuses tenues étaient très fragiles car elles n’étaient pas faites en matériel synthétique et certains morceaux de tissus de désintégraient. Quand je portais un vêtement de l’époque, j’avais l’impression d’être transportée dans le temps et c’était une manière de transporter l’énergie de cette époque.

Comment est la relation entre Rosalinda et Juan Luis Beidbeder, le haut commissaire de Tetuan?
Pour Rosalinda, la relation qu’elle a avec Juan Luis est plus profonde que toutes les relations qu’elle a eu jusqu’ici. Ils se sont rencontrés lors des jeux Olympiques de Berlin en 1936 et elle a de suite été fascinée par cet homme qui n’avait pas une image classique de militaire. Lorsque qu’elle a eu l’opportunité de le revoir à Tetuan, la vie des deux a changé pour toujours.
Il la surprend énormément et lui inspire beaucoup par son intelligence et sa capacité à comprendre les autres cultures et à parler d’autres langues. Il a une sensibilité particulière pour les arts et la musique et c’est quelque choses qu’elle partage avec lui. Sans aucun doute, l’amour ne suffit pas pour changer leur vie mais il bouleverse l’histoire. Rosalinda influence Juan Luis pour empêcher les franquistes de former une alliance avec les Nazis. Comme l’a dit Winston Churchill : « la guerre aurait été différente s’il n’y avait pas eu Rosalinda Fox ».

Comment s’est passé le tournage au Maroc?
J’ai adoré tourner au Maroc. C’est un pays pleins de couleurs qui a des paysages impressionnants et une énergie électrique dans l’air. L’histoire de la région est fascinante et nous avons tourné dans de nombreux lieux qui étaient dans le livre. Cela nous a donné une sensation de réalisme qui est généralement difficile à obtenir sur un plateau. Les rues ont été transformées pour une scène des années 30 et nous nous sentions comme transportaient dans le temps.

Quel est ton meilleur souvenir de tournage?
Pour moi, c’est la séquence dans laquelle Rosalinda et Sira vont jusqu’à Tanger en Mercedes. Rosalinda est une grande fan de voitures et moi aussi. J’ai adoré conduire une voiture classique et c’est aussi une scène importante car Rosalinda raconte son histoire à Sira et elles se connectent mutuellement l’une à l’autre en apprenant à se connaitre. L’image de ces deux femmes traversant de magnifiques paysages est pleine d’émotion car c’est un moment qui symbolise la liberté qu’à Rosalinda et la capacité qu’elle a d’aider Sira.

As-tu lu le livre avant de tourner?
J’ai lu la moitié du livre avant de commencer le tournage parce durant le casting j’étais anxieuse à l’idée de savoir tout ce qu’allait vivre mon personnage. Je suis aussi allée à la bibliothèque nationale de Grande Bretagne et j’ai lu les mémoires de Rosalinda. Une fois que j’ai lu le scénario, je savais que ça allait être une adaptation très belle et fidèle au roman.
Pour travailler sur le personnage, je me suis appuyée sur le roman et sur les mémoires de Rosalinda. Le livre fut essentiel pour comprendre la relation profonde de Rosalinda et Sira et ses mémoires m’ont donné un point de départ qui m’a permis de cerner l’énergie de Rosalinda et sa voix. Les scénarios ajoutaient aux autres éléments m’ont permis de former mon personnage d’un point de vu émotionnel et d’en faire un personnage visuellement impressionnant.

Es-tu toujours en contact avec les autres acteurs de la série?
Oui, j’ai lié de grande amitiés sur le tournage où il y avait une ambiance très intense. Je ne vis pas en Espagne donc je ne vois pas les autres acteurs autant que je le voudrais mais quand nous sommes ensembles, c’est comme si nous n’avions jamais été séparés. Le tournage fût une expérience très divertissante où j’ai beaucoup ris notamment avec Carlos et Mari Carmen. Nous n’avons pas eu a travailler énormément la relation entre Sira et Rosalinda car Adriana et moi avons été très rapidement de bonnes amies. C’est une personne très douce, pleines de qualités et de générosité. Elle m’a beaucoup enseignée et inspirée.

Que dis-tu aux gens qui découvrent la série pour la première fois?
Cette série a marqué une nouvelle étape pour la télévision espagnole en devenant le hit du petit écran avec plus de 5 millions de téléspectateurs. Pour moi, c’est un véritable travail cinématographique qui n’avait jamais été fait auparavant. C’est une fiction de bonne qualité qu’il faut voir juste pour se faire son opinion.
Pour ceux qui ont lu le livre, ils peuvent avec la série visualiser ce qu’ils imaginaient. Pour ceux qui ne connaissaient pas le livre, ils vont découvrir avec la série une sorte de film de 11 heures qui va les transporter dans un autre monde et une autre époque.
La nouvelle capture l’imagination du public car c’est une histoire que les gens ne peuvent pas oublier.

Pour en savoir plus sur la série, nous vous invitons à vous rendre dans notre rubrique spéciale où vous trouverez notamment des interviews inédites des acteurs et des anecdotes sur l’univers de cette espionne si populaire !

One thought on “Hannah New : Rosalinda est une femme de caractère dans l’Espionne de Tanger

Laisser un commentaire

Top