You are here
Home > Archives > 2016 > A cambio de nada, le film révélation de l’année

A cambio de nada, le film révélation de l’année

Pour un premier long-métrage, l’acteur Daniel Guzmán a su conquérir ses paires et plus largement le public espagnol et français. Son premier film, A cambio de nada a réussi à séduire l’académie du cinéma espagnol qui a remis à Miguel Hernán le goya d’acteur révélation et à Daniel le goya de meilleure première direction. Dernièrement, le festival du cinéma espagnol d’Ajaccio l’a primé à deux reprises. 

_mg_6490A cambio de nada est le fruit d’une dizaine d’année d’investissement pour Daniel Guzmán qui a mis entre parenthèse sa carrière d’acteur (aqui no hay quien viva, velvet) pour réussir à faire en sorte que son projet devienne réalité. A l’origine du scénario et bien sûr aux commandes ce film, Guzmán a réussi à transmettre sa sensibilité et sa vision de la vie.

Au casting de ce long-métrage : _mg_3948

  • Miguel Herrán : Dario, le fils
  • Antonio Bachiller : Luismi, l’ami
  • Felipe García Velez : Le garagiste
  • Antonia Guzmán : Antonia
  • Luis Tosar : le père
  • María Miguel : la mère

 

A cambio de nada est une fiction contemporaine, l’histoire de Darío, un adolescent de 16 ans qui voit ses parents se déchirer et ne supporte plus la situation. Il trouve du réconfort et du soutient auprès de son ami et voisin Luismi avec qui il fait les 400 coups. Un jour d’été, le jeune Darío quitte le domicile familial en quête un espace de liberté. Il atterit chez Caralimpia, un garagiste qui l’embauche et lui montre le métier. Mais Caralimpia n’est pas un simple garagiste, mais un vieux délinquant qui vit en revendant des motos volées. Darío rencontre aussi Antonia, une vieille dame qui erre le soir au volant de sa moto-beine pour récupérer de vieux meubles. Aux côtés de ces deux personnages, Dario découvrira deux nouvelles visions de la vie et ce trio deviendra une famille et leurs vies seront bouleversées.

Nous vous invitons à vous plonger dans cette histoire touchante, émouvante et grave. Le traitement de l’image est soigné et les prises de vues sont magnifiques. Suivez Darío et découvrez ses rencontres si touchantes et inter-générationelles qui l’aideront à combler les besoins d’attention et de câlins.

Autres récompenses :

  • Biznaga de oro meilleur film au festival de Malaga
  • Biznaga de plata du meilleur directeur au festival de Malaga
  • Biznaga de plata du meilleur acteur secondaire pour Antonio Bachiller
  • 4 nominations au prix Feroz

Malgré de nombreux prix, il n’est pas encore prévu dans les salles françaises…

Source : acambiodenada.es – Droits-photos : acambiodenada.es

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top