You are here
Home > A la une ! > Velvet Coleccion : On va vu le premier épisode…

Velvet Coleccion : On va vu le premier épisode…

Velvet Coleccion est enfin arrivée sur Movistar + . La série est disponible sur le service de VOD de la chaine privée et est diffusée chaque dimanche soir en prime-time. Nous avons visionné pour vous le premier épisode de ce très attendu spin-off…

ATTENTION SPOILERS !

Velvet Coleccion a eu le droit à une sortie digne d’une grosse production cinématographique. Ainsi, le spin off de la série culte a eu une avant-première au FesTVal mais pas seulement. En effet, à l’occasion de son arrivée, Movistar a organisé une projection sur Barcelone avec tapis rouge en présence du casting. Toutes fois, le retour de Velvet est-il à la hauteur de nos espérances?

Velvet Coleccion, les origines sont là :

Intitulé « Nouveaux Horizons », ce première épisode aurait pu s’appeler retour aux origines. En effet, il installe surtout les personnages qui ont fait le succès de la série. Ainsi, dès les premières minutes, nous retrouvons non pas sans plaisir le casting initial à savoir : Marta Hazas, Paula Echevarria, Asier Etxeandía, Adrian Lastra et Aitana Sánchez Gijón. Par la suite, Javier Rey et José Sacristán ne tardent pas à faire à leur tour leur entrée. Les débuts sont donc l’occasion pour le téléspectateur de découvrir comment ont évolué ceux qu’ils ont suivi durant des années.

La vie d’Ana parait parfaite même si l’on est en manque de détails sur sur quotidien à New York aux côtés de son mari et de son fils. Les fans de Clara et Mateo peuvent être rassurés : le couple est toujours ensemble plus heureux que jamais. Malheureusement, une personne manque : Rita qui est décédée des suites de son cancer… Le groupe est resté soudé malgré les 10 années qui se sont écoulées. Chacun a donc évolué sans pour autant totalement être métamorphosé. D’ailleurs, le générique culte a été remastérisé mais l’essence est là.

Velvet Coleccion, une nouvelle aventure à Barcelone :

De quoi parle t’on dans Velvet Coleccion? La célèbre marque espagnole a bien su résister au temps. Ana Rivera a modernisé l’entreprise et a décidé de l’agrandir en l’implantant à Barcelone. Un nouveau tailleur, une nouvelle usine de prêt à porter et surtout l’ouverture d’une école qui formera les talents de demain. Cette aventure est financée par un homme : Eduard Godó alias Imanol Arias. Bien sûr, son intérêt pour Velvet cache un secret qu’on ne tardera pas à découvrir.

Velvet Coleccion est surtout l’occasion de démontrer l’évolution des moeurs et la place de la femme dans la société. Effectivement, Ana Rivera a toujours été en avance sur son temps. Mère célibataire dans les années 50, elle est à nouveau prête à choquer cette fois-ci avec sa collection. L’inauguration est l’occasion pour elle de faire un mini-scandale avec des jupes très très courtes. Le monde est outré mais le succès est là. D’ailleurs, l’entreprise est désormais gérée par Clara qui est devenue une femme d’affaire hors paire qui négocie l’arrivée en exclusivité d’une marque internationale : Juliano. Malheureusement, cette dernière est représentée par un certains Enrique Otegui (Diego Martín).

Qu’avons-nous pensé de ce première épisode?

Impatient de découvrir le spin off de l’une des séries espagnoles les plus connues au monde, cette suite nous a malheureusement laissé septique. Certes, nous sommes ravis de retrouver ces personnages que nous avons pris plaisir à suivre durant toutes ces années. Toutes fois, ce premier épisode tourne un peu en rond et les retrouvailles trainent en longueur avec des échanges un peu superficiel. Les nouvelles incorporations font très peu voir pas d’apparition. Il faudra donc patienter pour apercevoir Monica Cruz, Megan Montaner, Andrea Duro, Adriana Ozores… Il faut attendre les dernières minutes pour que les rebondissements nous secouent. Don Emilio décède brutalement et c’est Ana qui trouve son corps. Dévastée, la jeune femme décide de s’attarder un peu en Espagne. Les funérailles sont émouvantes et s’achèvent sur une nouvelle plutôt surprenante. Alors que tout le monde se prépare à partir Sergio Godó Rey (Fernando Guallar) vient à la rencontre d’Ana. Il prétend être le fils d’Emilio…

Il faudra attendre les prochains épisodes pour en savoir d’avantage. Nous espérons que l’intrigue prendra vite place et nous sommes impatients de découvrir les nouveaux personnages. Pour tout savoir sur Velvet Coleccion, rendez-vous dans notre rubrique spéciale !

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

2 thoughts on “Velvet Coleccion : On va vu le premier épisode…

Laisser un commentaire

Top