You are here
Home > A la une ! > Leonor Watling et Patrick Criado intègrent la série Vivir sin permiso

Leonor Watling et Patrick Criado intègrent la série Vivir sin permiso

Leonor Waitling et Patrick Criado ont récemment rejoint le casting de Vivir sin permiso, une nouvelle série autour d’un baron de la drogue qui devrait sortir courant 2018 sur Telecinco.

Vivir Sin permiso est une fiction inspirée de faits réels et plus précisément des récits du journaliste Manuel Rivas. Ce dernier a durant des années suivi les péripéties du narcotrafic en Galice qu’il a retranscrit dans la nouvelle Todo es silencio.

Vivir sin permiso, une saga familiale au coeur du narcotrafic :

Vivir sin permiso est une série qui mélange les conflits familiaux et le trafic de drogue. L’histoire prend place en Galice auprès de Nemesio dit Nemo Bandeira qui a fait fortune grâce à la drogue. L’homme est désormais loin des affaires illégales. En effet, il a fondé une entreprise de conserves qui fait de lui un puissant business man.

Malheureusement, au sommet de sa carrière il découvre qu’il est atteint de la maladie d’Alzeihmer. Hors de question pour Nemo de faire connaitre la nouvelle qui le mettrait en position de faiblesse. Il tente alors de cacher son état de santé tout en partant à la recherche d’un successeur. Mais la tâche s’avère difficile surtout lorsque son clan commence à se déchirer. Ses deux fils légitimes n’ont jamais porté le moindre intérêt pour l’entreprise familiale. A cela s’ajoute le fait que Mario Mendoza son beau-fils et brillant avocat semble être le mieux indiqué pour lui succéder, mais il n’est pas de son sang. Comme si ces trois candidats ne suffisaient pas, Nemo doit aussi affronter le retour de Berta Moliner, sa belle-soeur et de son fils adoptif Daniel Arteaga qui veulent leur part de l’héritage…

Vivir sin permiso, un drame qui mise sur un casting choral :

Vivir sin permiso est une série qui s’appuie sur un solide casting avec à sa tête José Coronado. Le comédien donne vie à Nemo, un personnage complexe atteint de la maladie d’Alzheimer. L’acteur a par ailleurs confié que Nemo était loin d’être un homme affaibli par la maladie. Au contraire, il s’agit d’une personne obscure, dangereuse qui cache un lourd passé. Il est épaulé par Álex González qui joue Mario Mendoza, son bras droit et qui assure que la série ne se résume pas au trafic de drogue. Le duo de Los principes est donc une nouvelle fois réunit démontrant que Telecinco souhaite renouer avec le succès. Effectivement, la chaine a du mal à imposer ses fictions notamment à cause des délais de diffusion.

Le reste du casting comprend Claudia Traisac, Pilar Castro, Àlex Monner, Giulia Charm, Ricardo Gómez, Luis Zahera, Unax Ugalde, Carlos Hipólito, Ledicia Sola, María Guinea, Edgar Vittorino. Ils sont aussi accompagnés de Xabier Deive, Daniel Currás, Camila Bossa, Mercedes Castro ,Manuel Cortés ,Carmela Martins et Paula Pier.

 A cette longue équipe, s’est ajouté  Leonor Watling qui a récemment fait sensation dans la série Pulsaciones diffusée en Espagne sur Antena 3. Elle donnera vie à Berta Moliner, la belle soeur de Nemo. Cette dernière devait hériter de la moitié des parts de l’entreprise familiale. Toutes fois, ce fut sa soeur qui obtenu ces parts en épousant Nemo poussant Berta quitter le pays. Arrivée au Mexique, elle épouse un baron de la drogue et père de Daniel, un enfant qu’elle éleva comme comme son fils. Les années loin de sa famille ont transformé Berta en une femme pleine de rancoeur prête à tout pour récupérer ce qu’elle estime lui revenir de droit. Patrick Criado est donc de fils par alliance prêt à tout pour aider celle qui fût sa mère d’adoption. Adolescent vaniteux, il n’a aucun scrupule et est prêt à tout pour arriver à ses fins.

Vivir sin permiso, la série très attendue :

Vivir sin permiso est une série qui s’annonce comme étant intense avec de nombreuses trames émotionnelles et des séquences violentes. Toutes fois, les producteurs ont affirmé qu’il ne s’agit pas d’une fiction ayant autour du trafic de drogue. Il faut dire que ces dernières années, Mediaset a eu du mal à fidéliser ses téléspectateurs autour de ses contenus de ses séries. Un manque d’identité auquel Mediaset tente de remédier en multipliant ces derniers temps, les sorties de contenus originaux. Ils se sont aussi entourés de quelques réalisateurs à la tête de succès télévisuels. C’est notamment le cas de Marc Vigil  de el Ministerio del Tiempo et d’Alfonso Arandia (El comisario, Allí abajo). Oskar Santos, responsable du film Zipi y Zape complète l’équipe.
Vivir sin permiso devrait sortir courant 2018. 
Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top