You are here
Home > A la une ! > La Familia, une réflexion sur la société contemporaine

La Familia, une réflexion sur la société contemporaine

Présenté à la semaine de la critique, La Familia est le dernier film de Gustavo Rondón Córdova. Une réflexion sur la société contemporaine qui sera rediffusée sur Paris les 11 et 12 juin prochains à la cinémathèque française. 

Familia est le premier long-métrage du réalisateur Gustavo Rondón Córdova. Cinéaste déjà remarqué pour ses courts-métrages, il fût notamment sélectionné en 2012 par la Berlinale grâce à son court Nostalgia. Gustavo passe donc à l’étape supérieur avec Familia. Pour son « Opéra prima », le réalisateur a choisi de s’intéresser à des thématiques délicates. Ainsi, il mêle famille et conflits sociaux pour un film qui ne laisse pas indifférent.

Synopsis : Pedro, 12 ans, erre avec ses amis dans les rues violentes d’une banlieue ouvrière de Caracas. Quand il blesse gravement un garçon du quartier lors d’un jeu de confrontation, son père, Andrés, le force à prendre la fuite avec lui pour se cacher. 
Andrés découvre son incapacité à contrôler son fils adolescent mais cette nouvelle situation rapprochera père et fils comme jamais auparavant.

Un réalisateur engagé.

“La présence de mon film à Cannes est une bonne nouvelle dont à besoin le Venezuela. Nous sommes actuellement dans une situation très difficile dans laquelle les valeurs basiques de la démocratie semblent hors d’atteinte. »

C’est ainsi que Gustavo Rondón Córdova a résumé sa venue à la semaine de la critique en faisant quelques références à la crise politique que subit actuellement son pays. Il faut dire que l’histoire de familia pourrait être réelle. Ainsi, le film présente la vie d’un père de famille contraint de fuir son quartier de Caracas avec son fils à cause d’un bagarre qui a mal tournée. On assiste au quotidien d’un adolescent élevé dans un monde où la violence semble être généralisée tout comme les trafics. Il n’a pas de notion d’avenir et on ne pense qu’à survivre en se rebellant contre le monde sans toute fois trouver des solutions pour le changer.

Pour Gustavo Rondón Córdova, l’objectif premier était de faire un film sur le monde qui l’entoure :

« J’ai tenté de montrer cette violence qui est éparpillée au sein de notre société. Elle est quelques fois implicite et d’autres fois explicites. Il peut arriver qu’elle vienne d’un tiers ou d’une personne en lien direct. Ce qui m’intéressé était de montrer que la responsabilité commence à la maison.   « 

L’avis de la rédaction :

Pour les européens, Familia montre la part sombre de l’Amérique Latine qui nous semble loin. Ce film est une forme de rappel de ce qu’est la réalité d’aujourd’hui. Gustavo Rondón Córdova a fait une co-production avec le Venezuela, le Chili et la Norvège, un mélange osé qui se révèle prometteur. Son objectif était de faire un long-métrage qui pourrait facilement être intégré au circuit classique. Le fait qu’il soit présent à la semaine de la critique montre que son but est atteint. Ainsi, le réalisateur nous impose sa réflexion sur la société contemporaine et cela avec simplicité.

Côté casting, on salue la performance du jeune Reggie Reyes. Il forme avec Giovanny Garcia un excellent duo.

Pour l’instant, La Familia n’a pas de distributeur français mais on espère sa sortie très prochainement sur notre territoire. Dans tous les cas, le premier pas sur en Europe est déjà fait. 

 

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top