You are here
Home > Archives > 2016 > El Clan, l’Argentine arrive en France le 10 février

El Clan, l’Argentine arrive en France le 10 février

El Clan est la nouvelle production tout droit venue d’Argentine des frères Almodovar. Un thriller qui débarque dans les cinémas français le 10 février. Un drame surréaliste qui vous plongera dans l’univers très angoissant des kidnappings. 

El clan, la mafia venue d’Argentine :

Après le succès du film Les nouveaux sauvages, les frères Almodovar continuent de s’intéresser à l’Amérique Latine en co-produisant, El Clan, un film dramatique basé sur l’histoire vraie de la famille Puccio qui a marqué l’Argentine des années 80.

El Clan nous plonge dans le début des années 80 au sein d’une Argentine sous dictature militaire. Dans le quartier tranquille de San Isidro de Buenos Aires vit la famille Puccio composée de Arquímedes et Epifania, les parents et de leurs 5 enfants : Alejandro, Daniel, Silvia, Guillermo et Adriana. Arquímedes (Guillermo Francella – Dans ses yeux) est un ancien membre du service de renseignement d’Argentine qui s’est retrouvé au chômage. Ce chef de famille cherche à améliorer les conditions de vie de sa famille. Pour ça, il décide de kidnapper des membres de famille aisée pour leur soutirer des rançons.

Dans ces missions, il embarque toute la famille puisque les victimes se retrouvent séquestrées dans la maison familiale. Le père confie la mission de sélectionner les victimes à son fils aîné Álex, un joueur de rugby connu qui joue dans l’équipe nationale Los Pumas. Son statut fait qu’il est au-dessus de tout soupçon. Avec son père ils organisent les kidnappings, puis le père se charge des négociations.  Une fois la rançon versée, les otages ne sont jamais libérés mais tués.

Un succès en Argentine

El clan a connu un succès sans précédent en Argentine et s’est fait remarqué au niveau international. En effet, après avoir gagné un Lion d’argent au festival de Venise ainsi que le Goya du meilleur film étranger, il représentera sa nation à la prestigieuse cérémonie des Oscars.

Dirigé par le scénariste Pablo Trapero, el clan ne pouvait pas avoir une autre carrière. Effectivement, le cinéaste avait déjà marqué l’Espagne en obtenant une nomination aux Goya avec son tout premier film Mundo Grúa. D’ailleurs, il connaît depuis des années une reconnaissance internationale avec notamment plusieurs sélections au Festival de Cannes pour Elefante Blanco et un des chapitres de 7 jours à La Havane.

La famille devra échapper aux enquêtes, aux soupçons et s’adapter au retour de la démocratie. Comment évoluera la pression du patriarche sur Álex et le reste de la famille ? Le clan restera-t-il soudé ? Le clan échappera-t-il à la police ?…

Ce long-métrage est saisissant et nous fait découvrir une Argentine que l’on connaît peu. Réaliste, il nous plonge dans le quotidien d’une famille menée par un patriarche influent et manipulateur. Et la fin nous a laissé bouche bée.

Découvrez l’histoire des Puccio dès le 10 février prochain dans les salles françaises.

Source Diaphana.fr

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top