You are here
Home > Archives > 2013 > Une espagnole à l’assaut de la Croisette

Une espagnole à l’assaut de la Croisette

Le 66e Festival de Cannes met en avant les talents ibériques.Blanca Suarez a reçu la semaine dernière le trophée Chopard de la révélation féminine de l’année remis cette année par Colin Firth.

Blanca-Suarez-recibe-un-premio_54374173496_53389389549_600_396

En présence de Gilles Jacob, président du Festival de Cannes, et de l’acteur anglais Colin Firth, les trophées Chopard devaient être décernés jeudi soir au Martinez. Marion Cotillard, Jonathan Rhys-Meyers, Diane Kruger ou encore Gael Garcia Bernal comptent parmi les précédent lauréats de ces trophées. Un événement qui fait de cette jeune actrice, l’espoir du cinéma espagnol.

 Dans les minutes qui ont suivi l’annonce du résultat, Blanca Suarez s’est retrouvée en tête des sujets les plus discutés sur Twitter, où l’on a notamment pu lire :

« Elle est incontestablement belle, mais a intelligemment su bâtir sa carrière sur autre chose que sa simple apparence ».

Bel hommage d’un internaute décidément sous le charme de la belle Ibérique qui suit les traces de son célèbre modèle Penélope Cruz! D’ailleurs l’actrice n’a pas laissé indifférent les journalistes français puisque TF1 et le magazine Gala lui ont consacré deux sujets.

Reportage Gala

Blanca Suárez commence sa carrière en 2007 avec un rôle secondaire dans le film Shiver. C’est son interprétation de Julia Medina dans la série télévisée El Internado sur Antena 3 qui va la faire connaître : à partir de là, elle est sollicitée pour de nombreux courts-métrages, séries et films, et devient l’un des visages les plus demandés par la presse féminine (Cosmopolitan, Glamour, Elle, etc.) et par la publicité (campagne Pantene pour le soin du cheveu) en Espagne.
Pedro Almodóvar, en lui offrant un rôle dans La piel que habito en 2011 puis dans Les Amants passagers en 2013, lui donne les moyens d’une reconnaissance internationale.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

One thought on “Une espagnole à l’assaut de la Croisette

Laisser un commentaire

Top