You are here
Home > A la une ! > Miguel Angel Munoz :  » Jon est le presunto culpable principal de la série »

Miguel Angel Munoz :  » Jon est le presunto culpable principal de la série »

Miguel  Angel Munoz est de retour à la télévision espagnole. Dans Presunto Culpable, il joue le principal suspect d’un meurtre d’une jeune fille. Un personnage énigmatique que vous raconte le comédien… 

Que peux-tu nous dire sur Jon, ton personnage dans la série?
Mon personnage se nomme Jon et il fait parti des présumés coupables. On peut même dire que c’est le suspect numéro un. Le téléspectateur va au travers de lui tenter de  le découvrir qui est coupable car pour Jon il y a différents personnes responsables de la mort de son ex-fiancée.

Comment est la vie de Jon au moment où commence la série?
La série démarre alors que Jon vit à Paris et a réussi professionnellement sa vie. Pourtant, il décide de revenir dans son village natal qu’il a quitté 6 ans auparavant. C’est dans cet endroit qu’il lui est arrivé, la chose la plus difficile de sa vie, mais aussi de la vie de sa famille et plus généralement de ses proches. Il s’agit de la disparition d’Anna qui était sa fiancée.

Comment est l’accueil dans son village?
Le village entier est persuadé qu’il est coupable et malgré cela, il décide de rester. En plus, il s’aperçoit que sa famille pense la même chose à son sujet. Il avait jusqu’ici réussi à aller de l’avant parce qu’il s’était en quelque sorte enfuit. De cette façon, sa famille avait pu aussi échapper aux conséquences. Lorsqu’il revient, il s’aperçoit que son comportement lui a donné l’image d’un lâche et donc sa vie s’annonce très très difficile.

Quelle est selon toi, la réaction d’un téléspectateur qui découvre la série?
Je pense que le téléspectateur va être impatient de découvrir ce qui s’est passé et cela dès les 5 premières minutes du premier épisode. Ça va être comme ça jusqu’à la fin. D’ailleurs, au moment du tournage, nous découvrions les scénarios petits à petits et à chaque fois nous avions envie d’en savoir plus car nous ne savions pas qui était le coupable. Je râlais lorsque je n’avais pas la suite.

Comment s’est passé le tournage?
Le tournage été un peu difficile notamment à cause des conditions météorologiques. Néanmoins, je dirais que l’équipe est tombée amoureuse du Pays Basque. Je trouve que ces décors ont bien aidé à créer l’atmosphère de la série. Quasiment 100% des extérieurs sont naturels. Il suffisait de poser la caméra pour se retrouver prit dans l’ambiance. C’était amusant car j’ai du tourner à Madrid une scène qui se déroule à Paris. Durant l’une des premières scènes, je dois parler en français et en anglais. En gros, 15 minutes du premier épisode ne se jouent pas en espagnol. Finalement, on a changé et on a minimisé les prises de paroles dans une autre langue.

Le tournage s’est délocalisé à Paris. Qu’as-tu pensé de ce changement de décors?
Tourner à Paris est merveilleux et c’est un véritable cadeau. Presunto Culpable est une super production et elle nous permet de tourner dans des décors naturels. Mon personnage vit à Paris et donc on tourne à Paris. En plus, j’ai pu vivre à Paris il y a trois ans et je n’étais pas revenu depuis donc j’ai pu profiter de l’occasion pour revoir des amis.

Peux-tu nous donner trois raisons pour lesquelles il ne faut surtout pas manquer la série?
Presunto culpable est une série à l’infrastructure tout simplement spectaculaire et très spéciale.
Elle peut plaire ou pas, mais dans tous les cas c’est impossible de ne pas se sentir attiré par ce qui se passe à l’écran.
En 2, c’est une série qui te maintient en haleine.
Enfin, je suis très fier de cette série et de ce que nous avons fait durant 6 mois. Le pays basque, Paris Madrid, j’aimerais partager cette expérience avec le public.

Pour tout savoir sur Presunto Culpable, rendez-vous dans notre rubrique spéciale dédiée à l’univers de la série. Elle est à suivre chaque mardi sur Antena 3 et dès le lendemain sur Atresplayer.

Laisser un commentaire

Top