You are here
Home > A la une ! > #Canneseries : Felix, la série espagnole de la compétition officielle

#Canneseries : Felix, la série espagnole de la compétition officielle

Canneseries a inauguré sa compétition officielle en projetant Felix, la seule série espagnole sélectionnée en section principale. Une fiction audacieuse mêlant thriller, comédie et romance.

Felix est la seule série espagnole à faire partie de la compétition officielle de cette première saison de Canneséries. Une fiction réalisée par Cesc Gay et produite par Movistar. Avec ces deux poids lourds de l’audiovisuel espagnol aux commandes, il fallait forcément s’attendre à une production qui marque les esprits.

Felix, l’histoire d’un homme amoureux :

Felix est un écrivain sans histoires qui a tendance à vivre de façon discrète. Huit années après une courte liaison, il découvre par hasard qu’il est le père d’un petit garçon. Souhaitant le connaître, il quitte son quotidien et part s’installer en Andorre. Sur place, il se fabrique une nouvelle vie qui bascule le jour où il rencontre Julia, une avocate chinoise. Leur liaison est brève, mais le coup de foudre est au rendez-vous. Après une première nuit d’amour, la jeune femme disparait sans laisser de traces. Felix est alors persuadé que sa disparition n’est pas volontaire. Toutes fois, la police ne le prend pas au sérieux. Il décide alors de mener l’enquête sans savoir qu’un danger le guette…

Produite par Movistar en collaboration avec Impossible Films, Felix est une série de 6 épisodes au format international de 50 minutes.


Felix, une série portée par Leonardo Sbaraglia :

Felix est une série réalisée par Cesc Gay qui attirera forcément les cinéphiles. De plus, elle peut compter sur un excellent casting. En effet, Leonardo Sbaraglia interprète à merveille ce rôle à la fois fragile et tenace. Ses maladresses sont touchantes et nous permettent de nous attacher à ce personnage si inhabituel. L’acteur argentin est un habitué du petit écran espagnol puisqu’il a joué dans de nombreuses séries dont  Luna, el misterio de Calenda, ou encore dans El Terapia.

D’un autre côté, nous avons aussi Mi Hoa Lee, une réalisatrice qui s’essaye pour la première fois au métier de comédienne. Son personnage apparait très peu dans la série, mais est pourtant au centre de l’intrigue. L’actrice fascine par ses tatouages mystérieux et son look photogénique. 

Enfin, le reste de l’équipe est composée d’Irene Montala Ginés García Millán, Pedro Casablanc,Pep Ambròs et Mar Sodupe.

L’avis de la rédaction :

Canneserie a permis au public de découvrir en avant-première le premier épisode de Felix. Il faut dire qu’il est difficile de juger une série sans avoir vu une saison entière. Toutes fois, ce premier opus était très captivant. En effet, malgré un rythme un peu lent, de nombreuses informations sont dévoilées aux téléspectateurs. Ainsi, on peut dire que l’histoire prend forme dès le début au point d’intriguer. Lorsque ce dernier s’achève, nous avons envie d’une seule chose : dévorer la série dans son intégralité. On notera aussi la petit escapade de l’équipe en territoire français et les magnifiques paysages de la principauté d’Andorre. Effectivement, le réalisateur nous a confié que le tournage s’est délocalisé le temps d’une journée à Toulouse. D’ailleurs, certaines scènes sont en français et on peut entendre le petit accent de Leonardo.

Pour l’instant Felix n’est visible uniquement en Espagne. Toutes fois, nous sommes sûrs que la série trouvera un distributeur pour la France et le reste du monde. En attendant de découvrir nos entretiens avec l’équipe présente à Cannes, voici la bande-annonce.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top