You are here
Home > Archives > 2015 > Les nouveaux sauvages sur Canal plus

Les nouveaux sauvages sur Canal plus

Canal + diffuse à l’occasion des fêtes de fin d’année le long-métrage produit par Pedro Almodovar : Les nouveaux sauvages primé huit fois aux premios Platino à voir lundi 28 décembre à 21h00 puis le jours suivant sur Canal + décalé. Une comédie jouissive tout droit venue d’Argentine au succès international.

El Deseo, l’entreprise des frères Almodovar (Agustin et Pedro) prennent au sérieux leur rôle de producteur et ont fait le choix de soutenir le film de l’argentin Damian Szifron : Les Nouveaux Sauvages. Une décision qui s’est avérée gagnante puisque le long-métrage est sélectionné en 2014 dans la section un certain regard du festival de Cannes et ce n’est que le début d’une longue réussite internationale.

Ce film inclassable oscille entre thriller, drame et comédie. Il relate différentes histoires de personnes dépassées qui arrivent au bout de leurs nerfs et qui montrent le pire d’eux mêmes. On assiste à des débordements et utilisons l’expression qui résume le mieux les actions : des pétages de plombs incontrôlables qui vous seront certainement très familier.

Les différentes scènes du quotidien rappelleront à chacun les jours de stress, de nervosité et les actions que l’on regrette parfois lorsqu’il est trop tard pour faire marche arrière. Cette comédie noire est composée de 6 scènettes séparées qui sont soutenues par de brillants acteurs argentins montrant une fois la qualité de ce cinéma malheureusement peu connu en Europe.

Pasternak est la première histoire qui nous enferme au sein d’un avion où l’on découvre qu’un homme et une femme connaissent tous deux un certain Gabriel Pasternak qui devient rapidement le centre d’attention…

– Mort au Rat se déroule dans un restaurant de route où une jeune serveuse reconnaît Cuenca, un responsable du crash financier ayant motivé le suicide de son père. En en parlant à sa collègue cuisinière celle-ci lui suggère de lui servir un plat agrémenté de mort au rat. La vengeance prendra t’elle forme?

– La loi du plus fort nous invite à suivre Diego dans sa voiture toute option sur les routes sauvages d’Argentine. Malheureusement, il est vite ralenti pas une vieille camionnette rouillée qui fait tout pour l’empêcher de la doubler. Lorsque Diego y parvient, il l’insulte, mais peu de temps après il crève et les deux se rencontrent de nouveau sur la route …

– La bombe est centrée sur Simon, un ingénieur en explosif qui voit sa voiture partir à la fourrière sans raison apparente alors qu’il aller récupérer le gâteau d’anniversaire de sa fille. Voulant comprendre et expliquer à la fourrière qu’il était sur une place autorisée, il se confronte à un mur qui lui demande simplement de payer l’amande et le remorquage. Le lendemain il essaye de nouveau de négocier. Ayant louper l’anniversaire de sa fille, il subit les reproches de son ex femme. Sa patience a atteint ses limites…

 La proposition raconte l’histoire de Santiago, un jeune homme issu d’un milieu riche qui rentre alarmé chez ses parents après avoir renversé une femme enceinte. L’histoire fait la une des journaux et pour éviter la prison, son père propose une quantité d’argent au jardinier pour qu’il se dénonce à la place du fils. Mais le policier n’est pas dupe et demande sa part…

– Jusqu’à ce que la mort nous sépare commence avec une belle réception de mariage dans un chic salon argentin. Les mariés sont heureux et saluent l’ensemble des convives jusqu’à ce que la mariée découvre que son nouveau mari l’a trompé avec une de ses collègues présente au dîner. Comment réagira-t’elle?

Cette production est considérée comme un film libératoire pour l’auteur et le réalisateur qui ont su trouver leur public un peu partout à travers le monde. Présenté au festival de Cannes de 2014, il fut par la suite nommé aux Oscars pour finalement remporter son premier prix européen en Espagne avec le Goya du meilleur film étranger en langue espagnole. Dernièrement, il a décroché huit récompenses au premios Platinos.

Les Nouveaux sauvages est un long-métrage à l’humour décapant qui ne vous laissera pas indifférent. Une méchante comédie à mourir de rire le temps d’un été ensoleillé. Il sera diffusé lundi 28 décembre à 21h puis jeudi 31 décembre à 22h45, vendredi 1er janvier à 11h35 et mardi 5 janvier à 8h30.

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.
Top