You are here
Home > A la une ! > Velvet Colección : Brigitte Bardot arrive à Barcelone

Velvet Colección : Brigitte Bardot arrive à Barcelone

Le 7ème épisode de Velvet Colección qui s’intitule « Ahora o Nunca » (tout de suite ou jamais) annonce l’arrivée de l’actrice Français Brigitte Bardot interprétée par Patricia Conde (Chiringuito de Pepe, Sé lo que hicisteis).

Présentatrice, actrice, créatrice de mode Patricia Conde est l’un des recrutements phares de Movistar+ et sera notre Adriana Karembeu dans la version espagnole des Pouvoirs extraordinaires du corps humain, mais revenons sur cet épisode.

 

Eduard Godo à l’hôpital :

Nous avions laissé Eduard Godo essayant de mettre fin au scandale qui a attaqué sa famille. Lors de cette conférence de presse, il  apprend que c’est son fils Pau qui a révélé à la Presse que Sergio n’est pas son fils naturel. Sous le choc, le patriarche a une crise cardiaque et doit être conduit de toute urgence à l’hôpital. Tout le clan Godo est réunit à son chevet. Mais la famille éclate, Eduard ne veut plus voir Pau et sa fille ne comprend pas cette réaction. Pour finir, Macarena sa femme, lui annonce que lorsqu’il sera remis sur pied, elle le quittera.

Enrique Ortegui sur tous les fronts :

Enrique Ortegui (Diego Martin) se présente au chevet d’Eduard Godo pour qui il travaille et gère la communication. Toutes fois, une nouvelle mission va compliquer ses tâches. En effet, il devra désormais convaincre Macarena Godo de ne pas se séparer pas de son mari afin d’éviter un autre scandale.

De son côté, Enrique a aussi une vie personnelle a gérer et un nouveau défit amoureux. Alors qu’il entretien une relation intime avec l’Impératrice du flamenco (Monica Cruz), il est en parallèle prêt à tout pour une jolie femme qu’il a en tête : Paloma (Marta Torné) la secrétaire de Clara (Marta Hazas). Coup de foudre ou simple désir physique? En tout cas,  la jeune femme fini par tomber un peu ivre il faut l’avouer dans les bras de l’homme d’affaire.

Avec tout ça , Enrique Ortegui oubli de gérer correctement les affaires de l’Impératrice du Flamenco. Fâchée par la situation, Carmela Cortés aussi intense que l’art qu’elle pratique, lui met un ultimatum. Ainsi, il devra lui proposer l’affiche de son prochain spectacle dans les 24heures.

Ortegui n’a plus que se mettre au travail, mais la chance lui sourit une nouvelle fois. Il découvre le talent de sa fille (Lucia Diez) pour la photographie. Et comme à chaque fois, il arrive à profiter de la situation et met la pression sur Lourdes qui va tout faire pour proposer une affiche pour son père.

Raul de la Riva, love is in the air !

Raul de la Riva n’en revient pas de sa dernière rencontre avec Rafael Cortés, nu comme un ver dans l’espace de confection des galeries. Et un baiser donné fera tourner la tête de ce grand créateur. Après s’être confié à Paloma et Clara, il invite El Aguja à prendre un verre. Une soirée qui s’achève de façon heureuse pour le créateur qui reviendra le lendemain aux galeries avec une énergie positive et communicative pour le spectateur qui continue à passer un bon moment avec ce personnage et ses aventures…

La tribu Infantes au complet

Pedro Infantes retrouve ses deux enfants, Jorge et Miguel qui débarquent à Barcelone pour vivre avec leur père. C’est leur Grand-mère maternelel, Consuelo (Kiti Manver) qui les dépose. C’est l’occasion pour elle de découvrir où vivront ses petits-enfants et revoir sa fille Clara. Consuelo est une femme plus habituée au monde rural, elle dit ce qu’elle pense et n’a pas peur de vexé qui l’entoure. Les situations sont alors désespérément drôles.

Mais Jonas (Llorenç Gonzalez) s’inquiète pour son cousin Pedro (Adrian Lastra) qui n’arrive pas à faire le deuil de sa femme. Pedro collectionne les souvenirs et à conserver toute la garde de robe de Rita, lui écrit… Jonas essaye de faire comprendre la situation à son cousin et de l’aider mais c’est peine perdue. Mais dans son désespoir, il trouve le courage d’avouer son amour pour Marie ! Un mariage à l’horizon !

Clara et Elena, la relation est toujours aussi tendue !

Clara (Marta Hazas) et Elena (Megan Montaner) doivent travailler ensemble pour la collection de bikinis, un nouveau projet lancé pour Velvet. Les deux jeunes femmes sont donc liées professionnellement mais aussi personnellement. Effectivement, Clara et Elena ont toutes deux des sentiments pour Sergio Godo. De ce fait, elles veulent impressionner sans peut être s’en rendre compte le jeune homme. Elles réfléchissent à comment lancer cette nouvelle gamme de produit.

En parallèle, Sergio songe à l’actrice Brigitte Bardot, actuellement en tournage en Espagne pour incarner la marque. Les deux partent alors dans une course aux contacts pour rencontrer l’actrice Française. On découvre alors l’icône Française en plein tournage d’un film d’horreur. Les deux femmes arriveront-elles à convaincre l’actrice ??

Cet épisode est assez intense en informations. Ainsi, les 54 minutes passent très vite et  intéressent. Velvet Coleccion prend tout son sens ! Cette semaine, le documentaire autour de l’épisode revient sur le développement du Bikini. Une thématique qui sent l’été !

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.

Laisser un commentaire

Top