You are here
Home > A la une ! > #Toyboy : Maria Pedraza est avocate !

#Toyboy : Maria Pedraza est avocate !

Elle était la fille d’un ambassadeur et la parfaite otage tenace dans la Casa de papel. Elle fut ensuite une adolescente rebelle au lourds secret dans Elite. La voici reconvertie en avocate dans Ton Boy. Maria Pedraza est de retour à la télévision espagnole dans un rôle plus adulte…

En début d’année, l’actrice Maria Pedraza avait annoncé ne pas revenir dans la Casa de papel. Bien évidemment, elle avait confirmé qu’elle quittait Elite depuis la fin tragique de son personnage. Par conséquent, nous étions très curieux de voir sur quel projet la jeune comédienne allait porter son dévolu. Le moins que l’on puisse dire est que sa nouvelle série est aussi surprenante que scandaleuse !

Toy Boy, au coeur de la prostitution masculine :

Hugo Beltrán (Jesús Mosquera) est un jeune et séduisant stripteaseur qui se prostitue à l’occasion. Un matin, après une nuit de fête sur un voilier, il se réveille à côté du cadavre un homme calciné. Ce dernier n’était autre que le mari de Macarena (Cristina Castaño), une femme riche et puissante avec qui il a entretenu une torride relation.

Paniqué, Hugo n’a aucun souvenir de la nuit du crime, mais il est certain d’être innocent. Convaincu d’être au coeur d’un complot, tout le monde le croit coupable et il est rapidement condamné à 15 ans de prison.

7 ans plus tard, alors qu’il est toujours incarcéré, il reçoit la visite de Triana Marín (María Pedraza). Cette jeune avocate arrive à faire annuler la condamnation et obtient la liberté conditionnelle le temps que l’affaire soit rejugée. Toutefois que se cache derrière cet acte de charité? Triana et Hugo enquêtent ensemble tout en se méfiant l’un de l’autre malgré un rapprochement de plus en plus intense…

Toy Boy, un retour aux origines d’Antena 3 :

Antena 3 a été durant longtemps, la chaine de télévision à sortir les séries espagnoles les plus populaires. Grand Hôtel, Velvet, Sin Identidad, Vis a vis et même un dos tres, el tiempo entre costuras, la casa de papel … La liste de ses programmes à succès est longue. Toutefois, ces dernières années, les plateformes de VOD ont mis à mal des audiences des grandes chaines.

Toy Boy marque en quelques sorte un retour aux origines pour le groupe. Cela est visible notamment grâce au format de typiquement espagnol de 70 minutes. Côté casting, l’un des premiers rôles a été confié à Maria Pedraza qui souhaitait changer son image afin de se montrer plus femme et moins adolescents. Toutefois, les critiques sont très mitigées tout comme celles concernant Jesús Mosquera qui partage l’affiche avec elle.

La critique de la rédaction :

Avec un premier épisode de 1h20, Toy boy a peut-être été trop gourmand. En effet, difficile de tenir face à un rythme très long et saccadé qui donne parfois envie de lâcher prise. Pourtant, l’histoire n’en n’est pas moins intéressante notamment parce que le mystère est plus grand que ce que l’on imagine.

Côté casting, les producteurs Plano a plano ont misé sur des acteurs peu populaires à la télévision. Effectivement, hormis Maria Pedraza, l’ensemble de l’équipe est moins médiatique. D’ailleurs, Toy boy n’est que la deuxième série de Jesús Mosquera vu auparavant dans Alli Abajo.

Toutefois, on note la présence de Cristina Castaño Gómez, Pedro Casablanc, et José Manuel Seda.

Toy Boy est pour l’instant diffusé via la plateforme Atresplayer en Espagne. Par suite, la série devrait arriver sur Antena 3 puis sur Netflix international. Vous pourrez donc bientôt profiter de la série même si pour l’instant la date n’a pas été dévoilée.

Avatar
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top