#Netflix : On va bientôt dire au revoir à las chicas del cable

Nos demoiselles du téléphone vont bientôt prendre leur retraite.

Après 5 saisons, la première série espagnole produite par Netflix va s’achever le 3 juillet prochain mais pas sans un bon nombre de rebondissements…

Toutes les séries doivent s’achever un jour et las chicas del cable a eu le droit à 5 saisons ce qui est plus qu’honorable. Le dernier chapitre des aventures de ce groupe de femmes que rien n’arrête à été divisé en deux parties. Le 3 juillet prochain, nous découvrirons donc ce qui est arrivé à Lidia (Blanca Suarez), Carlota (Ana Fernandez) , Marga (Nadia de Santiago) et Sara (Ana Polvorosa)…

Las chicas del cable, on fait le point :

La première partie de la saison 5 nous immerge en pleine guerre d’Espagne. Lidia qui vivait jusqu’ici aux Etats-Unis avec Francisco (Yon Gonzalez) et sa fille est forcée de revenir au pays pour retrouver Sofía (Denisse Peña), la fille d’Angeles qui a fugué pour s’enrôler dans les forces armées. A son retour, Lidia a pu constater les ravages de la guerre et renouer avec Carlota, Sara et Marga dont la vie était parsemée de bombardements. Ce qui ne devait être qu’un court séjour s’est finalement transformé en cauchemar à la rencontre du passé. Après, plusieurs péripéties dont la capture de Sofia par les opposants, Lidia est à son tour fait prisonnière avec Carlos (Martino Rivas) son ancien amour. Si ce dernier ne survit pas, Lidia parvient à garder la vie mais est envoyé dans un camp de redressement tenu par Dona Carmen (Concha Velasco) son ennemi de toujours…

Marga enceinte, Carlota et Sara face à l’armée et Lidia enfermée, les demoiselles du téléphone pensaient que la guerre était un cauchemar. Elles vont finalement découvrir que ce qui suit est bien pire…

Las chicas del cable, la dernière ligne droite :

Netflix a dévoilé les premières images de cette dernière partie qu’on pourrait qualifier de vengeance. Doña Carmen gère un centre de redressement dans lequel est enfermé Lidia et veut se venger de cette dernière mais aussi de tout son groupe d’amies.

La liberté est loin d’être acquise et Lidia semble vouloir l’obtenir pour toutes les femmes opprimées. Une chose est sûre, les rebondissements sont au rendez-vous pour cette série qui s’est parfois perdue dans ses nombreuses intrigues.

Êtes-vous prêts à faire vos adieux à ces chicas que rien n’arrête ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 1 =