You are here
Home > Actualité > #Netflix : Les Périls de l’amour…

#Netflix : Les Périls de l’amour…

Netflix vous propose une fiction caliente pour passer l’été : Jugar con fuego. Une télénovela très brève qui vous immerge au coeur des plantations de café en Colombie…

Les périls de l’amour / Jugar con fuego n’est pas réellement une télénovela. En effet, avec seulement 10 épisodes, on parle de série même si elle reprend tous les codes des télénolevas…

Les Péril de l’amour, une fiction muy caliente

 Produite par Telemundo International Studios et Rede Globo pour Telemundo, Jugar con fuego est une série basée sur une fiction brésilienne  créée par George Moura en 2014 intitulée  Amores Roubados.

Fabrizio est un homme au physique attractif et sensuel. Il a quitté le Mexique pour travailler dans des plantations de café. Dès son arrivée, il hypnotise les deux femmes des deux propriétaires Camila et Martina. Bouleversant leur quotidien, Fabrizio prend un certain plaisir à jouer avec ces deux épouses bravant tous les interdits.

Toutefois, son comportement change au retour d’Andrea la fille de Martina. Quand un séducteur tombe éperdument amoureux, la mort n’est jamais bien loin et il fini par se bruler…

La critique de la rédaction :

Les périls de l’amour a été l’une des fictions les plus vues du début de l’année en Amérique Latine. Un thriller un brin érotique centré sur la séduction qui s’est vu interdire sa publicité sur youtube à cause de son contenu trop explicite.

Côté casting, la série a beaucoup fait parler notamment grâce à l’actrice Vénézuélienne Gaby Espino. Connu des amateurs de télénovelas, elle fut notamment la star de Santa Diabla ou encore Más sabe el diablo. Elle joue une femme infidèle mariée à un homme plus âgé qui n’est autre que José Antonio Plan que vous avez pu voir dans Ugly Betty ou Desperate Housewife. A eux s’ajoute aussi Carlos Ponce, Laura Perico, Jason Day et et Margarita Rosa de Francisco Baquero.

Pouvant aisément être qualifiée de série de l’été, Jugar con fuego se consomme pour passer le temps. La fiction ne reste pas spécialement dans les mémoires notamment parce qu’elle traine un peu en longueur. Toutefois, le final est très loin de ce que l’on s’était imaginé…

Jugar con fuego deviendra t’elle votre fiction caliente de l’été?

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top