You are here
Home > A la une ! > Miriam Giovanelli : « Patricia n’est pas la méchante de Velvet »

Miriam Giovanelli : « Patricia n’est pas la méchante de Velvet »

La seconde saison de Velvet diffusée sur Téva montre une Patricia Marquez plus déterminée que jamais à se faire une place au sein de l’entreprise familiale. Souvent considérée comme la méchante de la série, l’actrice Miriam Giovanelli a accepté de se confier sur ce personnage qui fait débat. Une chose est sûre, cette chica Velvet ne vous laissera pas indifférent !

MIRIAMGIOVANELLI-VELVET-2

Patricia est-elle la méchante de Velvet?
(des rires). Pourquoi toujours supposer que Patricia est mauvaise. Je ne crois pas que Patricia soit méchante, je pense qu’elle doit faire face aux complexités de sa famille et au fil des saisons, elle va chercher à se détacher de sa mère pour affirmer sa personnalité. Concrètement, je pense pas qu’elle soit ni bonne ni mauvaise même si certains événements la pousse à prendre de mauvaises ou de bonnes décisions.

Pourquoi considères-tu que Patricia n’est pas la méchante des galeries?
Concrètement, elle n’a jamais portée préjudice aux galeries ou pris une décision pouvant nuire aux négociations familiales. Dans la première saison, elle était au courant pour Alberto et Ana et a gardé pour elle ce qu’elle savait.

Tu défends énormément ton personnage.
C’est parce que mon personnage n’est pas si mauvais. Certes, elle peut réagir très mal comme elle va le faire pour Enrique mais c’est parce qu’il lui a menti. Pour moi, Patricia est une femme très humaine qui réagit comme tout le monde. Toutes les décisions qu’elle prend tiennent compte des galeries donc elle n’a rien d’une égoïste.

On peut dire que c’est quelqu’un de rationnel?
C’est quelqu’un qui aime tout gérer. Elle commence au bas de l’échelle pour faire ses preuves et maintenant elle commence à évoluer. Elle pense que son père est mort en laissant tout à son frère et que sa mère ne l’aime pas mais se sert d’elle.

C’est aussi un personnage très seul.
Oui car elle n’a pas d’alliance. Personne ne l’accepte réellement. Les riches la rejètent car en travaillant elle est considérée comme pauvre mais les pauvres font de même car comme elle est riche, ils sont pleins de préjugés.Face à tout ça, Patricia tente de survivre.

Selon toi, comment est perçue Patricia par le public?
Je crois que c’est un personnage auquel on peut facilement s’identifier parce que justement,  ce n’est pas une gentille fille mais elle n’est pas non plus mauvaise.

Dans la première saison, on découvre peu de choses sur la vie privée de Patricia. Dans cette seconde saison peut-on dire qu’elle tombe amoureuse?
Ça dépend de ce que vous souhaitez voir (des rires). Je crois qu’au final elle peut faire des choses qui vont permettre de se rapprocher du téléspectateur qui va voir des similitudes avec sa propre expérience. Pour moi, Patricia montre depuis le début ses émotions et le fait qu’elle a du coeur. Elle tente sans cesse de se défendre. Patricia est-elle amoureuse? Ça dépend de ce que vous souhaitez voir. Chaque téléspectateur a sa propre interprétation.

Sa relation avec Enrique est-elle sincère?
(des rires). La seule chose que je peux dire sur eux c’est que c’est une relation qui se passe plutôt bien.

Ne manquez pas Velvet chaque dimanche à partir de 20h50 sur Téva. Pour tout savoir sur l’univers de  la série et lire d’autres interviews des acteurs, rendez-vous dans notre rubrique spéciale !

3 thoughts on “Miriam Giovanelli : « Patricia n’est pas la méchante de Velvet »

    1. Bonjour,
      La troisième saison devrait être diffusée l’année prochaine sur Téva mais il est possible qu’elle sorte avant en DVD, nous attendons une réponse de l’éditeur.
      A très vite !

Laisser un commentaire

Top