You are here
Home > A la une ! > #Miptv : On a vu El dia de Mañana

#Miptv : On a vu El dia de Mañana

En parallèle de Canneseries se déroule le Miptv, le marché international de la télévision. L’occasion de découvrir en avant-première les séries les plus prometteuses. Après Perfect Life, Instinto, c’était au tour de El Dia de mañana…

Movistar mène la danse dans le domaine des productions espagnoles. En effet, le groupe s’est donné pour objectif de sortir en moyenne 12 séries par an. Entre Canneseries et le miptv ils ont ainsi enchaîné 3 présentations dont el dia de mañana.

El dia de mañana, entre romance et escroquerie :

Basée sur le roman du même nom de Ignacio Martínez de Pisón, El dia de mañana est un drame mêlant thriller policier, romance et histoire.

Barcelone dans les années 60. Justo Gil est un jeune homme ambitieux qui débarque dans cette grande ville avec un objectif : trouver un remède pour sa mère complètement paralysée. Débrouillard, il gagne très vite sa vie en devenant commercial et rencontre Carmen, une jeune femme qui travaille dans une imprimerie. Ensemble, ils montent un concept de vente à domicile via des catalogues. Tout semble aller mieux dans le meilleur des mondes. Toutefois, les apparences sont bien trompeuses et Justo est en réalité un personnage sombre pas toujours honnête. Un policier mène l’enquête, mais de quoi est-il coupable? Que se passe t’il dans sa tête? Commence alors une quête de vérité…

La critique de la rédaction :

El dia de mañana est une histoire universelle qui traite des relations humaines. Réalisé par Mariano Barroso, le casting est composé de  Oriol Pla, Aura Garrido et Jesús Carroz. A eux s’ajoutent Karra Elejalde, Nora Navas, David Selvas, Pere Ponce, Pep Munné et Álex Casanovas.

Le premier épisode installe l’histoire qui connait un bouleversement tragique dans les dernières minutes. Justo est un personnage attachant en apparence naïf à qui on ferait confiance sans concessions. Toutefois, il se révèle être à la tête d’une importante arnaque mais dans un seul but : sauver sa mère. Bon ou mauvais, difficile de trancher sans avoir vu la saison entière. Finalement, la série bascule progressivement vers un léger thriller. Chaque information donnée suscite encore plus de questions. En toile de fond, les conflits sociaux de l’époque viennent rajouter de la tension à ce récit rocambolesque.

El dia de mañana est sorti en Espagne en juin 2018. Depuis, la série distribuée par Beta Films est à la vente à l’international.

Caroline
Caroline
Cinéaste passionnée par l'audiovisuel latino.
http://lamonteeiberique.com

Laisser un commentaire

Top