You are here
Home > A la une ! > Et les nommés aux 31ème Festival des Goyas sont…

Et les nommés aux 31ème Festival des Goyas sont…

L’Académie du Cinéma Espagnol a dévoilé les nommés et donc potentiels vainqueurs d’un Goya lors de la cérémonie qui se déroulera le 4 février 2017 avec aux commandes une nouvelle fois l’acteur  Dani Rovira.

La cérémonie des Premios Goya qui est rappelons le l’équivalent de nos César français est l’événement incontournable du cinéma Espagnol que nous vous faisons vivre chaque année en direct sur Twitter. L’annonce des nominés a été faite par Natalia de Molina (Goya a la Mejor Actriz Protagonista por Techo y comida y Goya a la Mejor Actriz Revelación por Vivir es fácil con los ojos cerrados) et Javier Cámara (Goya al Mejor Actor Protagonista por Vivir es fácil con los ojos cerrados y Goya al Mejor Actor de Reparto por Truman), deux acteurs très plébiscités ces dernières années.

Cette 31 édition très attendue des amateurs du septième art remettra un Goya D’Honneur à Ana Belén pour l’ensemble de sa carrière.  Concernant les films nommés, on peut déjà citer Julieta de Pedro Almodóvar que nous vous avions présenté en mai dernier lors du Festival de Cannes. A cette occasion, nous avions pu rencontrer Michelle Jenner l’une des chicas Almodovar dont nous vous laissons voir ou revoir l’interview.

D’ailleurs, Emma Suarez est la seule actrice du long-métrage a avoir été nommée en tant que meilleure actrice principale mais aussi meilleur rôle secondaire pour le film La Próxima Piel. Adriana Ugarte très plébiscité lors des nombreuses promotions du films à travers le monde est à la surprise générale n’a pas été nommée.

Avec 12 nominations, Un monstruo viene a verme de J. A. Bayona est le long-métrage le plus sollicité de l’année et donc l’un des grands favoris. Il est talonné de près par  El Hombre de las mil Caras, Tarde para la ira ou encore Que dios nos Perdone. Pour finir on peut citer quelques comédies comme Kiki, el amor se hace ou no culpes al karma de lo que te pasa por gilipollas ou La Reina de España.

Côté courts-métrages, on peut noter la nomination de Timecode de  Juanjo Giménez Peña qui après avoir remporté la palme d’or concourra prochainement pour décrocher un oscar ainsi que de Graffiti de Lluís Quilez, l’autre film à représenter l’Espagne aux Etats-Unis en février prochain.

Vous pouvez consulter la liste complète des nominés sur le site officiel des Goya. Il ne nous reste plus qu’à vous donner rendez-vous en février pour connaitre la liste des primés. En attendant, nous vous invitons à voter aux MONTÉE IBERIQUE AWARDS pour élire votre meilleur film espagnol sorti en France.

Meilleur film :

  • El hombre de las mil caras
  • Julieta
  • Que Dios nos perdone
  • Tarde para la ira
  • un monstruo viene a verme

Meilleur Directeur :

  • Alberto Rodríguez pour El Hombre de las mil caras
  • Pedro Almodóvar pour Julieta
  • Rodrigo Sorogoyen pour Que Dios nos perdone
  • J.A. Bayona pour Un monstruo viene a verme

Meilleure premier film :

  • Salvador Calvo pour 1898 los últimos de Filipinas
  • Marc Crehuet pour El Rey Tuerto
  • Nely Reguera pour Maria
  • Raúl Arévalo pour Tarde para la ira

Meilleur scénario original :

  • Jorge Guerricaechevarría pour Cien Años de Perdón
  • Paul Laverly pour El Olivo
  • Isabel Peña et Rodrigo Sorogoyen pour Que Dios nos perdone
  • David Pulido et Raúl Arevalo pour Tarde para la ira

Meilleur scénario adapté :

  • Alberto Rodríguez et Rafael Cobos pour El Hombre de las mil caras
  • Pedro Almodóvar pour Julieta
  • Fernando Pérez et Paco León pour Kiki, el amor se hace
  • Patrick Ness pour Un monstruo viene a verme

Meilleure musique :

  • Julio de la Rosa pour El Hombre de la mil Caras
  • Pascal Gaigne pour El Olivo
  • Alberto Iglesias pour Julieta
  • Fernando Velázquez pour Un monstruo viene a verme

Meilleure chanson :

  • Descubriendo India par Luis Ivars pour Bollywod made in Spain
  • Ai, Ai, Ai par Sílvia Pérez Cruz pour Cerca de tu Casa
  • Muerte par Zeltia Montes pour Frágil equilibrio
  • Kiki par Mr. K feat Nita pour Kiki el Amor se hace

Meilleur acteur principal :

  • Eduard Fernández pour El Hombre de las mil Caras
  • Roberto Alamo pour Que Dios ne perdone
  • Antonio de la Torre pour Tarde para la ira
  • Luis Callejo pour Tarde para la ira

Meilleure actrice principale :

  • Emma Suárez pour Julieta
  • Carmen Machi pour La puerta abierta
  • Penélope Cruz pour La Reina de España
  • Bárbara Lennie pour Maria

Meilleur acteur secondaire :

  • Karra Elejalde pour 100 metros
  • Javier Gutiérrez pour El Olivo
  • Javier Pereira pour Que Dios nos perdone
  • Manolo Solo pour Tarde para la ira

Meilleure actrice secondaire :

  • Candela Peña pour Kiki el amor se hace
  • Emma Suárez pour La Próxima Piel
  • Terele  Pávez pour La Puerta Abierta
  • Sigourney Weaver pour Un monstruo viene a verme

Meilleur acteur révélation :

  • Ricardo Gómez pour 1898 los ultimos de Filipinas
  • Rodrigo de la Serna pour Cien Años de Perdón
  • Carlos Santos pour El Hombre de la mil Caras
  • Raúl Jiménez pour Tarde para la ira

Meilleure actrice révélation :

  • Sílvia Pérez Cruz pour Cerca de tu casa
  • Anna Castillo pour El Olivo
  • Belén Cuesta pour Kiki, el amor se hace
  • Ruth Díaz pour Tarde para la ira

Meilleur direction de production :

  • Carlos Bernases pour 1898 los últimos de Filipinas
  • Manuela Ocón pour El Hombre de las mil caras
  • Pilar Robia pour La reina de España
  • Sandra Hermida Muñiz pour Un monstruo viene a verme

Meilleur direction d’image :

  • Alex Catalán pour 1898 los últimos de Filipinas
  • José Luis Aleaine pour La Reina de España
  • Arnau Valls Colomer pour Tarde para la ira
  • Oscar Faura pour Un monstruo viene a verme

Meilleur montage :

  • José M.G. Moyano pour El hombre de la mil caras
  • Alberto del Campo et Fernando Franco pour Que Dios nos perdone
  • Angel Hernandez Zoido pour Tarde para la ira
  • Bernal Vilaplana et Jaume Martí pour Un Monstruo viene a verme

Meilleure direction artistique :

  • Carlos Rodelón pour 1898 los últimos de Filipinas
  • Pepe Domínguez del Olmo pour El Hombre de las mil caras
  • Juan Pedro de Gaspar pour La Reina de España
  • Eugenio Caballero pour Un Monstruo viene a verme

Meilleur film iberoaméricain :

  • Anna / Colombie
  • Desde allá / Venezuela
  • El ciudadano ilustre / Argentine
  • Las elegídas / Mexique

Meilleur film européen :

  • El editor de libros de Michael Grandage
  • El Hijo de la Saúl de Lászió Nemes
  • Elle de Paul Verhoeven
  • Yo, Daniel Blake de Ken Loach

Découvrez la suite des nommés sur le site premiogoya.com

 

Pierre
Pierre
Grand consommateur depuis une quinzaine d'année des productions audiovisuelles espagnoles, je profite de cet espace pour vous en parler et vous donner mon avis.
Top