You are here
Home > A la une ! > Asier Etxeandia : « Velvet est ma maison »

Asier Etxeandia : « Velvet est ma maison »

Asier Etxeandia est incarne depuis maintenant 5 ans, Raul de la Riva. Un personnage touchant et attachant devenu l’un des plus importants de Velvet. Alors que le spin-off est enfin disponible en France, l’acteur revient sur cette importante étape de sa carrière.

Raul de la Riva, le personnage culte de Velvet Collection :

Que représente velvet dans ta carrière? 
Velvet est ma maison. Cela fait désormais plus de 4 années que je travaille pour la série et que je joue un personnage exceptionnel. Je suis content de la direction qu’à pris le spin-off. 

Dans Velvet Collection, Raul est désormais enseignant en plus de styliste. Comment Raul vit-il l’ouverture d’une école?
Pour lui, l’idée d’avoir des élèves à qui il pourra enseigner la mode, mais aussi le protocole est merveilleuse. Personnellement, je trouve que cette école va permettre de créer de nouvelles intrigues.

Que pense-t’il de Jonas son ancien élève? C’est un peu grâce à lui qu’il est devenu styliste… 
Jonas est devenu un vrai professionnel qui revient de Paris. Il y a étudié durant plusieurs années avant d’y faire carrière. Il est reconnu et promis à un grand futur. Son retour aux galeries rend Raul heureux mais aussi inquiet car il a quelqu’un qui le contredit dans ses idées. Il a du mal à accepter le fait que ce grand créateur soit au galeries car c’est une sorte de concurrent. Toutefois, d’un autre côté, c’est aussi un ami.  

Raul de la Riva dansera t’il le flamenco :

Raul doit aussi s’attaquer à un nouveau défi : créer des costumes de Flamenco pour Carmela Cortes. Toutefois s’entend t’il avec la danseuse?
Carmela est une danseuse qui a un égo sur-dimensionné. Le personnage de Monica Cruz est un mélange entre Flores et Carmen Sevilla. C’est une femme très théâtrale qui ne sort jamais sans sa troupe. Elle joue beaucoup de ça et les tensions avec Raul vont être no

Raul de la Riva peut-il créer des tenues de flamenco?
 Dans les premier épisodes, Raul ne peut pas s’imaginer créer des costumes de scène pour Carmela. L’histoire de Carmen Amaya était brutale car sa façon de danser a bouleversé toute une génération et la façon de voir les femmes et comment elles devaient danser. De son côté, Lola Flores est une force de la nature. Je ne peux pas en dire beaucoup, mais j’adore le flamenco.

Raul de la Riva face à son passé :

Dona Blanca quitte les galeries, comment Raul vit-il cela?
Dona Blanca est en apparence un rotweiler, mais c’est aussi une femme très élégante surtout à l’intérieur. Elle est rigoureuse, elle a le sens du travail et des responsabilités. Elle est forte. Je dirais qu’Aitana est une des femmes les plus élégantes d’Espagne

Ton personnage va faire une vieille rencontre amoureuse…
Oui et ce que je trouve de bien dans velvet, c’est aussi le fait que l’homosexualité n’est pas intégrée comme une thématique dans la série. On parle juste d’amour et je trouve cela très intéressant, méthodique et normalisateur. C’est liberté et c’est comme ça que les choses doivent être. 

L’arrivée de Brigitte Bardot aux Galeries est un grand événement.
Brigitte Bardot est une personnalité fascinante et l’arrivée du personnage va être grandiose. D’ailleurs, je trouve que Marta Hazas avait un petit air de Brigitte dans la série Velvet.

Pour tout savoir sur Velvet Collection, rendez-vous dans notre rubrique spéciale.

Source : Movistar +

Laisser un commentaire

Top